Archives par mot-clé : environnement

Related Media: environnement

La fumée qui gronde

Les chutes Victoria sont l’une des plus spectaculaires du monde. Cataracte de 1700 mètres de large et d’une hauteur qui atteint par endroit jusqu’à 180 mètres,  le fleuve Zambèze large de plus de 2km , s’y engouffre dans une série de gorges  de basalte provoquant une brume irisée visible à 20km de distance. Les chutes sont situées à la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie.

Mosi-oa-Tunya, la « fumée qui gronde », David Livingstone fut le premier européen à l’observer en 1855. Les chutes font partie de deux parcs nationaux – le Mosi-oa-Tunya National Park en Zambie et le Victoria Falls National Park au Zimbabwe. L’une des principales destinations d’Afrique australe, elles sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Mais ce lieux exceptionnel ne doit pas cacher la situation du Zimbabwe. Pays jadis prospère et aujourd’hui  une dictature notoire, la réforme agraire a fait exproprier la plupart des propriétaires terriens blancs. Les terres données et morcelées, au profit du régime qui n’y connaissait rien, ont conduit, ce que l’on considérait comme le « grenier de l’Afrique », à avoir recours au programme alimentaire mondial. La présence et les investissements sont aujourd’hui principalement indiens et chinois mais ils ne suffisent pas face au conditions sanitaire dégradées, la pauvreté, le chômage et la faim.

 Contact mail : thevenet1@mac.com – Portable : (33) 06 78 96 15 21

La fièvre de l’or

La piste de Chilkoot pass, White pass, le Klondike, Jack London, autant de noms et de drames qui sont rattachés à la fièvre de l’or. Le mythe romantique d’une vie d’aventure est encore présent dans ces paysages grandioses.

La ville d’ Atlin a été l’une des  plus riches de la ruée vers l’or du Klondike. Considérée comme la dernière grande ruée de la Colombie-Britannique, deux mineurs, Fritz Miller et Kenneth MacLaren, découvrent la première pépite dans la rivière  Pine Creek en 1898. Rapidement,  plus de 5000 candidats occuperont la région dont beaucoup d’entre eux, mineurs fatigués et découragés par les difficultés pour atteindre Dawson City au Yukon.

En 1899, Atlin était en plein essor. Important centre minier  de la région, il fut aussi l’un des points de conflit de frontière avec l’Alaska.

La compagnie Placer poursuit l’exploitation minière le long des tributaires du lac Atlin et les mines d’or de la région représentent encore aujourd’hui une valeur de production dépassant les  $ 23,000,000. La petite ville  d’Atlin garde et protège son unique histoire : les maisons, précieusement conservées, les restes d’ exploitations abandonnées, les victimes de cette fièvre de l’or dans le vieux cimetière, le bateau à aubes le « Tarahne » qui veille tel un phare sur les berges du lac.

La ruée vers l’or du Klondike a transformé le visage du Nord du Canada. Des confins peu connus sont devenus des terres d’avenir, de la Colombie Britannique jusqu’au nord du Yukon; mais cette exploitation des sols a laissé, et laisse encore, des blessures profondes :  rivières détournées et leur lit exhibé en vastes tas de gravats, forêts entaillées, sols fragilisés et empoisonnés par le cyanure utilisé pour son extraction.

Contact mail : thevenet1@mac.com – Portable : (33) 06 78 96 15 21