Archives par mot-clé : glacier

Related Media: glacier

Beautés glacées – Parque Nacional Los Glaciers – Patagonie

Grandiose et désolée la province de Santa Cruz est d’une magie ensorcelante avec les paysages glacés de ses glaciers comme le Perito Moreno ou l’Umpsala . Le spectacle est unique surtout si le soleil est au rendez-vous. Le champ de glace patagonique entre l’Argentine et le Chili possède une superficie de 22 000 km2 dont 3 500 en Argentine. C’est la plus grande calotte glacière du monde après l’Antarctique et le Groenland.

Le glacier Perito Moreno est baptisé du nom de l’explorateur Francisco Moreno  qui a étudié cette région au XIXéme  siècle et joua un rôle majeur dans la défense du territoire argentin, notamment dans les discussions pour la délimitation de la frontière avec le Chili. Perito Moreno est une véritable muraille de 5km de front et 80 mètres de haut et le seul glacier au monde à continuer sa croissance de deux mètres par jour.  Il en perd tout autant au même rythme, occasionnant alors des chutes de glaces spectaculaires dans  d’impressionnants bruits sourds qui se répercutent à l’infini. Le 10 mars 2016,  L’arche formée par le glacier Moreno,s’est effondrée ( elle reliait le glacier à l’une des rives du lac Argentino)  et de larges blocs de glace se sont détaché. Le phénomène se répète tous les quatre ans environ : une rivière coulant sous le glacier creuse la glace et crée de telles arches, qui finissent par se briser.

L’eau  est un vert émeraude, un peu laiteux. La faute à la fonte des glaces. Entre d’immenses blocs de glace aux couleurs  irréelles, le  glacier Uppsala se révèle. Depuis une dizaine d’années, il connait un important recul mais il reste le plus grand glacier du parc national et le plus long d’Amérique du sud avec ses 60km et ses 870 km2 de superficie,  sa hauteur de  glace émergent  de 60 à 80m de haut.  Le glacier Upsala doit son nom à la ville suédoise dont l’Université à participé en 1908 aux premières études de glaciologie dans la région. Il nait de la partie Sud du Campo de Hielo Patagonico (champ de glace de Patagonie) qui alimente également les glaciers Perito Moreno et Viedma pour ne citer que les plus importants.
Sa taille a connue une apogée estimée aux environs des années 1800 (le « petit âge de glace »). Contrairement à son voisin le Perito Moreno dont les glaces continuent d’avancer (d’où ses fameuses ruptures), le glacier Upsala est actuellement en période de rétrocession il met en évidence un cycle climatique et/ou géologique inconnu ou de réchauffement climatique.

Mail : thevenet1@mac.com  Portable : 06 78 96 15 21

Le glacier Llewelyn source du fleuve Yukon

Partie du champ de glace Juneau, situé sur l’Alaska et la Colombie-Britannique, le glacier Llewelyn est l’un des grands glaciers de la chaine côtière nord  de la Colombie-Britannique.

llewellyn_glacier_location1

Source officielle du fleuve Yukon on suggère également le lac Lenderman à l’extrême nord de la piste Chilkoot :  le fleuve Yukon long de 3 185 km termine dans la mer de Bering après avoir traversé le territoire du Yukon (Canada) et l’état de l’Alaska (USA).

_DSC6617

Les sédiments de la fonte du glacier donnent au lac Atlin sa couleur.

Contact mail : thevenet1@mac.com – Portable : (33) 06 78 96 15 21

Atlin, l’oubliée de la ruée vers l’or

Située au nord de la Colombie britannique , Atlin est une petite communauté de moins de 500 habitants au bord du lac du même nom.  Accessible par la seule route à partir du Yukon, c’est à hauteur de Jakes Corner sur l’Alaska Highway,  à 60 km au sud-est de Whitehorse, que l’on traverse durant 120 km d’immenses étendues quasi inhabitées

_DSC0098 copie

Quand en 1898, Fritz Miller et Kenneth McLaren découvrent de l’or dans le ruisseau du Pine, qui se jette dans le lac Atlin, des milliers de chercheurs d’or venu du Klondike feront les grandes heures de la région : la petite ville ainsi constituée comptera jusqu’à plus de 10 000 habitants au tout début du vingtième siècle.  Elle sera même une station touristique avec ses hôtels, son golf, ses croisières sur le lac, avant de disparaître, le « Golden Rush » s’étant définitivement déplacé chez son voisin l’Alaska, d’un accès beaucoup plus facile.

_DSC0764

Lovée au creux des montagnes les lieux sont sauvages et la ville a conservé et restauré les témoignage de sa grande époque de  » la Ruée vers l’or ».

Certains prétendent  qu’ Atlin est le plus bel endroit de la terre et ses habitants veillent à conserver la tranquillité des lieux.

Contact mail : thevenet1@mac.com – Portable : (33) 06 78 96 15 21